Watch Big Brother



Wie bespioneert wie? Duidelijk wordt in een artikel van The Intercept dat staten niets achterwege laten om hun onderdanen transparant te maken. Obstakels die opgeworpen worden dienen uit de weg geruimd te worden. Ook blijkt dat we niet alle firma’s over een kam mogen scheren. Google en Microsoft werken in principe met elke staat samen, Apple niet. Een hoopvol teken?

Als inleiding op het artikel “The CIA Campaign to Steal Apple’s Secrets” hier een bericht uit de Courrier international.




La CIA espionne Apple depuis 2006

Une enquête basée sur des documents secrets révélés par Snowden montre que l’agence de renseignements américaine tente depuis plusieurs années de “craquer” les systèmes de sécurité des iPhone et iPad.


D’après des documents secrets obtenus par The Intercept, des chercheurs travaillant pour la CIA déploient depuis des années des efforts soutenus pour briser les systèmes de sécurité des iPhone et iPad”, révèle le site d’investigation du journaliste Glenn Greenwald.

Ces documents fournis au site d’information par le lanceur d’alerte Edward Snowden font état de discussions entre des chercheurs spécialisés dans les questions de sécurité au sujet de leurs dernières réalisations et techniques mises au point pour “craquer” les systèmes de sécurité de la firme de Cupertino. Ces discussions ont eu lieu au cours de réunions secrètes auxquelles des membres de la NSA auraient également participé. Quant à ces réunions, elles auraient lieu chaque année et auraient été organisées dès 2006, soit un an avant le lancement du premier iPhone.

No comment


D’après The Intercept, ces chercheurs ont notamment mis au point une version modifiée du logiciel XCode (développé par Apple) pour siphonner des données des appareils de la firme à la pomme et désactiver leurs fonctions de sécurité. Les documents ne permettent pas de savoir si la CIA a pu  effectivement déjouer les mécanismes de chiffrement d’Apple. “Mais ils montrent que le renseignement américain a tout fait pour mettre en échec les efforts d’Apple en matière de sécurité et accéder aux données privées de ses clients”, écrivent les auteurs de l’enquête.

Ni Apple ni la CIA n’ont accepté de répondre aux sollicitations de The Intercept sur ce sujet.

Twijfelt u nog over de aanschaf van een WATCH, dan geeft The Guardian uitkomst:
Eindelijk, Big Brother is watching you…



Uitgelichte foto: bron

Geef een reactie

Deze website gebruikt Akismet om spam te verminderen. Bekijk hoe je reactie-gegevens worden verwerkt.